Topinambour



Histoire

Le topinambour est originaire d?Amérique du Nord, mais il semble que son appellation vienne du nom d'une peuplade du Brésil, les Tououpinambaoults, aujourd?hui proche de l?extinction. L?association accidentelle se serait faite en 1613, année où 6 Tououpinambaoults furent amenés à la cour du roi de France, ce qui créa un grand émoi. Au même moment, on introduisait dans le pays un nouveau tubercule qui suscita lui aussi un vif intérêt. Ce double engouement ? pour les Indiens et pour l'hélianthe tubéreux ? aurait entraîné la confusion de nom. On l'a aussi appelé « artichaut d'hiver » à cause de sa saveur qui rappelle celle de l'artichaut et du fait qu'on le consomme en hiver plutôt qu'en été.

Comment choisir ?

Contrairement à la pomme de terre, le topinambour se conserve mal. Sa peau étant mince, il se dessèche et se ratatine rapidement après la cueillette. On peut toutefois le garder quelque temps dans du sable humide au caveau, si la température ne dépasse pas les 4 ou 5 °C.

Comment conserver ?

Contrairement à la pomme de terre, le topinambour se conserve mal. Sa peau étant mince, il se dessèche et se ratatine rapidement après la cueillette. On peut toutefois le garder quelque temps dans du sable humide au caveau, si la température ne dépasse pas les 4 ou 5 °C. Au réfrigérateur : Conservez les tubercules 1 ou 2 semaines dans un sac de papier ou de plastique perforé.

Suggestions d'utilisation

Fraîchement cueilli et cru, à la façon des Amérindiens. Croquez dedans comme s'il s'agissait d'un radis. Ou râpez-le et servez-le en salade : la sauce rémoulade lui convient aussi bien qu?au céleri-rave. Pour éviter qu'il s'oxyde, mettez-le dans de l'eau citronnée tout de suite après l'avoir râpé. Ou faites-le rôtir au four après l?avoir coupé en bâtonnets, badigeonné d?huile et assaisonné à la sarriette ou avec une autre herbe au choix. Dans un potage ou une crème. Faites réduire en purée, puis mélangez avec du lait de vache ou de soya et assaisonnez à la marjolaine. Coupez-le en tranches et sautez-le dans un wok à la manière chinoise. En jus (par extracteur). Pour quelques sous le verre, on peut profiter de tous les bienfaits de ce jus réputé pour ses vertus sur la santé intestinale. Apprêtez à la vapeur les jeunes feuilles ou les jeunes pousses tout juste sorties de terre. Ajoutez aux salades les fleurs récoltées à l'automne. Cuit au four, en robe des champs. Pelez-le une fois qu'il est cuit et servez-le avec du beurre ou de l?huile d?olive, du sel, du poivre, du persil et de la ciboulette.

Quand la consommer ?

En Automne et en Hiver.

Retour aux produits