Panais



Histoire

Le panais était déjà cultivé au Moyen Âge, il figure parmi la centaine de plantes, cultivées dans les monastères, énumérées dans le « capitulaire De Villis », ordonnance de l'époque de Charlemagne. L'histoire du panais se confond en partie avec celle de la carotte, car la distinction entre les deux plantes, qui appartiennent à la même famille botanique, n'était pas toujours nette jusqu'à la fin de la Renaissance.

Comment choisir ?

De manière globale, le panais doit être ferme et dense.

Comment conserver ?

Le panais se conserve comme la carotte. Il aura par contre tendance à se ramollir plus rapidement. On peut le conserver dans un sachet de papier kraft jusqu?à trois semaines au frigo. À la cave? Si vous disposez d?un endroit frais telle une cave sèche, vous pourrez les conserver dès la récolte après avoir coupé les fanes à 1 cm de la queue du panais (dans leur terre ou sable) entre 4 à 6 mois.

Comment préparer ?

Le panais doit être débarrassé du sable ou de la terre. Il n?est pas obligatoire de l?éplucher (si il est non traité!) avant d?être consommé. Brossez-le tout simplement!

Suggestions d'utilisation

Le panais se consomme cru ou cuit. Cru, on le consomme en salade? Cuit, on le consomme en purée, poêlés, en pot-au-feu, au wok, en frites, en croustilles (chips), en potage, en soupe? Le panais se cuisine comme la carotte et la pomme de terre. Par contre le temps de cuisson est plus rapide. Il est souvent très gros. Il est donc préférable de le cuire en tranches ou en bâtonnets. Le temps de cuisson varie en fonction de la taille du panais.

Quand la consommer ?

En automne et en hiver.

Retour aux produits